Falaise | SNE

La falaise de Châteauneuf

Historique du site

Le développement de l’escalade en Charente, c’est également, celle de Fabrice Chabelard.

Tout juste âgé de 12 ans, il a commencé à s’investir dans des activités de spéléologie et d’escalade, lui permettant d’acquérir, grâce à son esprit d’aventure, son goût de l’effort et ses qualités personnelles, la maîtrise dans la pratique de ces différents sports de nature et de liberté.

Très vite, il nettoie et équipe des voies d’escalade sur les falaises d’Angeliers et de Saint-Sulpice, près de Cognac et édite son premier topo-guide des « Rochers Cognaçais » en 1982 (tapé à la machine et relié avec les moyens du bord). Il accordera ensuite, avec une bande de copains, beaucoup de temps et d’énergie pour assouvir son coup de foudre pour les falaises de la Font-qui-Pisse à Châteauneuf, les équiper et leur donner l’aspect que nous leur connaissons aujourd’hui. Il prend des notes, côte les voies, dessine et établit les croquis avec précision et méthode.

En 1985, il participe à la création du club ASME ce qui lui permet d’améliorer l’équipement en respectant les normes et les rochers de Châteauneuf deviendront vite ainsi un lieu de rassemblement pour de nombreux grimpeurs. Fabrice est alors le plus jeune diplômé Fédéral FFME d’escalade et entreprend l’initiation de nombreux grimpeurs de tous âges.

Il édite en 1986 son deuxième topo « escalade dans le Cognaçais » qui sera imprimé grâce à son argent personnel, tout comme l’édition 1992 (remise à jour) qui circule encore au pied des voies. Il parcourt de nombreux sites d’escalade en France et à l’étranger et y rencontre des grands noms de l’époque…

Grâce à son enthousiasme, il sait faire partager sa passion avec tous ceux qui le côtoient, sans esprit de compétition, préférant le contact direct avec les falaises et la montagne. Il entraîne, là-aussi, beaucoup de débutants vers de nombreux sommets. Nous gardons tous en mémoire l’image de Fabrice rayonnant, chaleureux, généreux, passionné et passionnant, avec un sens de l’éthique et un esprit de liberté tout à fait exceptionnels.

Il nous a quittés en 1993, à l’âge de 26 ans.

Chantal Chabelard

 

Depuis 1986, la falaise de « La Font-Qui-Pisse » à Châteauneuf-sur-Charente s’est développée. Parmi les nombreux bénévoles passionnés qui ont fait de l’équipement, il y a Fabrice Chabelard, Bruno Landreaud, Christian Desvard, Philippe Nadeau, Fabien Brau, Gaétan Guillon, Yann Mounier, Nicolas Coinchelin, Cyril Baldi, Laurent et Alexandre Sierk, le CAF d’Angoulême et bien d’autres.  C’est grâce à eux que la falaise est aujourd’hui le formidable terrain de jeux que nous connaissons.

Depuis 2016, le club de l’ASME a entrepris une vaste campagne de rééquipement de l’ensemble de site. Un gros travail de partenariat a été nécessaire car la falaise est située en zone natura 2000 et est classée patrimoine protégé. Parmi les partenaires incontournables, il y a la mairie de Châteauneuf-sur-Charente qui a toujours soutenu le développement de l’escalade sur la commune, le CREN, le département de la Charente par la CDESI, Charente Nature, la FFME. Le rééquipement a commencé en 2017 et suit son cours. Il est fait par les bénévoles de l’ASME, du Comité Territorial Charente FFME et de l’ALB (Club de Barbezieux). De ce fait, certains secteurs peuvent être occasionnellement fermés suivant l’avancée des travaux.

 


Fiche Technique de la falaise de la Font-Qui-Pisse

Nombre de voies : 230 de 3c à 8a réparties sur 12 secteurs

Le secteur du parking est un secteur découverte

Hauteur : de 5 m à 25 m

Nombre de Dégaines : 10 maxi

Equipement : broches scellées. Prévoir grandes sangles pour les relais encore non équipés de chaines.

Exposition : plein sud, micro climat permettant de grimper toute l’année.


Consignes de sécurité :

  • L’escalade est un sport à risque et nécessite le respect de certaines consignes.
  • Vous êtes seul responsable de votre sécurité, veillez à ce que la voie corresponde à votre niveau technique, votre expérience.
  • Pour grimper en sécurité vous devez vous munir d’un baudrier, de chaussons, de dégaines, d’un système d’assurage et d’une corde bien sûr. Le port du casque est vivement recommandé. Une formation préalable à l’utilisation du matériel et aux techniques de sécurité est indispensable.
  • Les voies sont équipées solidement avec des broches, quelques unes restent sur plaquettes
  • Le falaises sont de nature calcaire. Malgré une purge régulière, il peut arriver qu’un caillou se détache. Le port du casque est vivement recommandé.
  • Chacun doit respecter l’environnement et tenir compte de l’impact de sa pratique sportive sur le milieu naturel
  • Le camping et les feux sont interdits sur l’ensemble du site
  • Toute modification de l’équipement est strictement interdite. Si un problème est constaté, n’hésitez pas à nous contacter par mail.